Retour à l'accueil
La notice de la recette

Mélange de genres

KAORI ENDO. Globe trotteuse. Née au Japon, elle fait ses armes à Londres où elle est rapidement diplômée de la « Leith’s School of Food and Wine ». Fraîchement débarquée en France, elle exerce pêle-mêle des activités diverses: critique gastronomique, correspondante de journaux japonais et auteure de livre de cuisine. Puis le naturel revient au galop: un temps chef du restaurant Rose Bakery, elle est devenue depuis peu la mère nourricière de « Nanashi », cantine fraîche et pétillante d’inspiration nippone.
Nanashi 31 rue de Paradis 75010 Paris
57 rue de Charlot 75003 Paris

« Il faut apporter une touche un peu japonaise. Des algues nori, en confettis à fabriquer avec une poinçonneuse par exemple. Le fromage serait plutôt neutre, lui. Avec quelques toppings bien sûr. Le tout en forme assez aléatoire, avec le fromage qui recouvre tout ça comme une (dé)construction qui se révèle après cuisson. »

« Mon rapport à la raclette... ça sonne vraiment comme une blague. Je connais mal mais ça m’intrigue. Je trouve ça assez inattendu en fait. La raclette c’est la montagne. Et la montagne est un endroit où je ne vais presque jamais sauf cette fois où on est allé tourner le clip de Principles Of Geometry dans la région de Chamonix et où j’ai découvert les plaisirs de la bouffe de haute montagne. Sinon ça me rappelle mon enfance aussi. Donc je pense que ce sera une playlist un peu régressive, goulue, et spatiale. »

JOAKIM BOUAZIZ est musicien, acteur majeur de la scène électronique française et auteur de 4 albums entre 1999 et 2010 (sans compter les compilations). Quand même. Homme pluriel, il est aussi producteur, DJ, fondateur du label Tigersushi et remixeur courtisé. Son label Tigersushi est devenu, depuis sa création en 2000, une référence en termes d’exigence musicale avec les compilations (More GDM, Kill The DJ, Dirty Space Disco) et les artistes (Principles of Geometry, Poni Hoax, Panico, Krikor, DyE). L’univers musical de Joakim englobe aussi bien l’Indie Rock que le Disco le plus obscur, le Heavy Metal, la musique africaine, l’Acid Techno, la House de Chicago ou même la musique classique que Joakim a pratiqué de 6 à 22 ans en suivant une formation de piano au conservatoire de Versailles...